Ojochal De Osa

un paradis trouvé

Plages et Parcs

Edité en Juillet 2008

Plages

Playa Ventanas

Playa Ventanas (plage fenêtre) tient son nom des ouvertures dans les rochers qui bordent les extrémités nord et sud de la plage. Les deux grottes du côté nord s'ouvrent sur l'océan de l'autre côté sur une distance de 50 mètres. La pression des vagues durant certaines marées souffle un grand nuage de vapeur sur la plage. Les grottes sont très profondes et il est très intrigant de s'y aventurer. C'est une magnifique petite plage, idéale pour les nageurs. Le stationnement est disponible pour environ 350 colones de l'heure (avec surveillance).

Playa Tortuga

Playa Tortuga (plage tortue) était avant (pristine beach). Les ouragans Mitch et Ceasar ont détruit la plage car maintenant, la rivière Terraba y traverse. Playa Tortuga est accessible seulement à la marée basse. Le courant de l'océan et le manque d'ombre font de cette plage un endroit un peu moins achalandé.

Playa Piñuela

Playa Piñuela mesure 1,300 mètres de long avec un petit récif sur la côte, qui donne de belles vagues. Une plage Idéal pour la baignade et génial pour le kayac de mer. Puisque cette plage se trouve à l'intérieur d'un parc national, un prix d'entrée de 600 colones pour les résidents et de 3 000 colones pour les touristes est chargé.

Playa Ballena and Playa Arco

Playa Ballena est située dans le parc national de la marina Ballena. Les meilleures vagues débutantes de la région. Playa Ballena est aussi une route migratoire pour les baleines. Durant les mois d'octobre à mars, on peut voir maman baleine et ses petits, ainsi que quelques mâles qui font surface.

Playa Uvita

Playa Uvita est l'une des six plus belles plages du Costa Rica (Frommer's). Uvita est reconnue pour sa beauté (pristine) et son caractère unique. Le paysage est magnifique. De la plage on voit les rochers d'une île magnifique qui s'appelle: ¨île aux baleines¨. Son nom origine du fait que pendant les mois d'hiver, période de migration, plusieurs baleines sont aperçu aux alentours. Quand la marée se retire, la plage se connecte à l'île par un banc de sable. Lorsque le banc de sable et l'île sont visibles par vue aérienne, il se crée une forme comme la queue d'une baleine.

Parcs

Corcovado National Park

Le Parc National de Corcovado est l'une des régions les plus humides du pays. C'est environ 42,000 hectares de forêt tropicale protégée. Le parc accumule autour de 5,000 mm de pluie dans ses plus hauts sommets. La végétation est l'une des plus riche et diversifiée du Costa Rica. La flore se compare à l'amérique du sud. Les montagnes et forêts recouvrent la moitié du parc et y abritent une variété floral et faunique. La partie de la forêt la plus haute et nuageuse est très dense et riche en arbres. Il y a approximativement 500 espèces d'arbres ce qui représente le quart des espèces d'arbres au Costa Rica. Le parc a une forêt marécageuse qui est innondée durant presque toute l'année d'un marécage d'eau fraîche et d'un lagon de plus de 1,000 âcres. On y retrouve 140 espèces de mammifères, 367 espèces d'oiseaux, 117 espèces d'amphibiens et environ 6,000 insectes. Le parc accueille la plus grande population d'ara rouge du Costa Rica. Les espèces de félins en danger d'extinction trouvés au Costa Rica sont l'ocelot, le jaguarondi, le margay, le puma et le jaguar. Il y a 4 espèces de tortues marines qui pondent leurs oeufs en grand nombre sur la plage. De la plage de Corcovado on peut y voir des requins bouledogues, des dauphins et 3 espèces de baleines incluant la baleine à bosse. Plusieurs sites archéologiques se retrouvent le long des sentiers à l'intérieur du parc.

Ballena National Park

Le Parc National de Ballena est l'un des plus récent. Il est bordé au sud par Punta Pinuel et s'étend 9 km jusqu'à la mer. Les mangroves sont le principal type de végétation dans ce parc. Les différentes variétés sont le mangrove rouge (rhizophorae mangle), le mangrove noir (Avicennia germinans), le thé mangrove (Pelliciera rhizophorae), le buttonwood mangrove (Conocarpus erectus) et le mangrove blanc (Laguncularia racemosa). Vous pouvez voir 2 espèces de reptiles, l'iguane vert et le basilik. Le parc est aussi le refuge pour plusieurs oiseaux. C'est un bon endroit pour la plongée sous-marine et le snorkeling. Juste à l'extérieur du parc national il y a les plus beaux récifs de coraux que vous pouvez espérer voir. Dans les eaux autour du parc on y retrouve la baleine à bosse et les populaires grands dauphins. Ils ont été vu près du parc: les dauphins d'électre et cachalots. La plage est l'habitat des tortues marines qui leurs donne un bel endroit pour y pondre leurs oeufs.

Hacienda Baru National Wildlife Refuge

Hacienda Barú National est un refuge national de vie sauvage situé sur la côte pacifique du Costa Rica. La côte pacifique est une région d’une beauté naturelle incomparable où la forêt couvre les montagnes qui s’élèvent le long du littoral. Avec ses 330 hectares (815 acres), le refuge comprend une variété incroyable d’habitats dont, entre autres, une forêt secondaire, des mangroves, des zones marécageuses dans la partie basse ainsi qu’une magnifique forêt primaire située dans la partie haute de la ligne côtière. Vous aurez l’occasion d’explorer 7 km de sentiers balisés ainsi que 3 km de plage à parcourir. Vous pourrez également découvrir le jardin d’orchidées et la serre à papillons du refuge.